close
CONTACTEZ-NOUS
Votre message nous a bien été envoyé, nous vous répondrons au plus tôt.Merci de renseigner Nom, Email et Message.
Votre nom *
Agence
Votre adresse email *
Téléphone
Message
* Obligatoire
Merci de ne pas utiliser ce formulaire pour obtenir des informations sur les annonces, utilisez plutôt le cadre "COORDONNEES DU VENDEUR" sous le détail des annonces.
Créez une ou plusieurs alertes email pour être informé des nouvelles affaires sur Transaction Commerce close
Vous devez renseigner au minimum une option (activité ou lieu) et un email valide
Activité
Ville, codepostal, département
Prix min.
Prix max.
 
 
Votre email
 
Aucune annonce trouvée pour cette recherche.
RECHERCHER PAR MOT CLÉ
Trouver un commerce, un local commercial, des locaux d'activité ou des murs commerciaux sur une ville, un département...
close

Fonds de commerce de restaurant



QUELLE ÉVOLUTION POUR LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION ?

Le marché de la restauration connait une croissance essentiellement pour la restauration rapide et plus précisément les chaînes de franchise.
Les restaurants traditionnels connaissent eux un moindre essor mais ne sont pas en baisse.
Une concurrence se développe par les espaces restauration, des grandes surfaces, ainsi que les formules de livraison à domicile par exemple.
Un personnel difficile à recruter et à conserver (turnover important) et une réglementation parfois contraignante constituent notamment un frein au développement de l’activité et à la création de nouvelles entités.

QUELS SONT LES CHOIX POUVANT AIDER A LA RÉUSSITE DE VOTRE AFFAIRE DE RESTAURATION ?

La qualité de l’emplacement reste un facteur déterminant pour le devenir d’un fonds de commerce de restaurant : en milieu urbain, le choix du quartier, de la rue, de la zone de chalandise reste primordial ; en milieu péri urbain la nature même de la zone d’activité sera déterminante ; en milieu rural l’accès, le passage, les pôles d’attraction touristiques notamment seront des atouts plus ou moins pertinents.
Le ciblage de la clientèle confortera les résultats escomptés selon que l’on s’adresse à une clientèle de bureau, estudiantine ou scolaire, touristique ou de résidents.
Le choix du cadre, de la décoration du restaurant, de la carte, de la qualité de la cuisine et du service proposé qui doivent être en adéquation avec l’emplacement choisi et la clientèle recherchée sont également des éléments importants de la réussite de votre restaurant.
La préférence pour l’affiliation à une franchise peut se révéler intéressant, tout comme l’option du restaurant à thème.

QUEL EST LE PRIX D'UN FONDS DE COMMERCE DE RESTAURANT ?

Vaste question difficile à généraliser car la valeur d’un restaurant peut énormément varier. Question à laquelle il est tout de même possible d’apporter quelques éléments de réponse.
Un fonds de commerce de restauration peut s’acheter sur la base de 70 à 110% du CA TTC en fonction de son emplacement et de sa catégorie à laquelle on va rattacher sa cuisine : on distinguera le fast food, le restaurant du midi, le restaurant offrant des spécialités, le restaurant semi gastronomique ou gastronomique.

Les restaurants traditionnels doivent sans cesse améliorer leurs prestations et baisser le prix moyen du repas face à une clientèle de plus en plus exigeante, qui tient compte d’un pouvoir d’achat en diminution (la consommation des ménages fait de plus en plus l’objet d’arbitrage au détriment du superflu) et d’une concurrence parfois âpre.

Seules les chaines au cahier des charges bien structuré arrivent encore à tirer leur épingle du jeu.

A noter toutefois que les implantations et la vente de restaurants sont plus importantes en Ile de France région PACA avec ses pizzerias et en Rhônes-Alpes.

La restauration requiert de la part du chef d’entreprise une santé à toute épreuve et une totale disponibilité et implication personnelle. Il doit être à la fois homme de gestion, de marketing, un meneur d’hommes, c’est avant tout un homme de terrain.

C’est un secteur en perpétuelle évolution, il faut se montrer inventif afin d’offrir à ses clients une diversité originale.

COMMENT OUVRIR OU REPRENDRE UN RESTAURANT ?

Pour s’installer en tant que restaurateur et créer votre fonds de commerce de restauration, rien de plus facile, quelques obligations administratives s’imposent, et notamment :
s’inscrire au registre du commerce des sociétés.
faire une déclaration administrative d’ouverture à la mairie et respecter les attendus d’une activité réglementée.
prévenir les services vétérinaires.
désormais tout établissement neuf doit être accessible aux personnes handicapées.
Pour servir des boissons il est nécessaire d’obtenir une licence restaurant.
Dorénavant les candidats restaurateurs doivent suivre une formation de 3 jours afin d’obtenir un permis d’exploitation préalable à l’ouverture du restaurant.

Le recrutement des salariés, capital pour le bon fonctionnement de l’établissement est parfois difficile compte tenu des contraintes du travail notamment au niveau des horaires. Une forte rotation de l’emploi existe dans la profession de restaurateur.

LA TVA
Le taux de 10% s’applique pour tous les produits alimentaires qui sont consommés immédiatement, qu’il s’agisse de :
• nourriture à emporter,
• nourriture à livrer,
• nourriture à consommer sur place,
• ou de prestation de traiteur (hors services annexes tels location de salle).

Le taux de 5,5% s’applique pour les produits alimentaires conditionnés qu’il est possible de conserver et de consommer plus tard. Par exemple une bouteille d’eau fermée, ou un plat préparé sous vide. Peu importe que le produit soit consommé plus tard ou immédiatement.

Le taux de 20% s’applique pour les boissons alcoolisées, qu’elles soient consommées sur place, livrées ou emportées. Le taux de TVA alcool est unique.

BON A SAVOIR POUR L'ACHAT D'UN RESTAURANT

Lors de l’acquisition d’un fonds de commerce de restaurant, il est important de vérifier les préconisations exigées par le comité d’hygiène et sécurité et prendre en compte dans l’élaboration du plan de financement l’incidence des travaux de mise aux normes.
Il faut savoir que les brasseurs ou entrepositaires peuvent aux termes d’un contrat d’approvisionnement se porter caution pour tout ou partie de la somme prêtée par la banque ou octroyer directement un prêt ou encore fournir gratuitement du matériel.